Une cour d’appel italienne confirme une peine de 16 ans de prison pour le capitaine du Costa Concordia

0
20

, 31 mai (Xinhua) — La cour d’appel de Florence en a condamné mardi à 16 ans de prison Francesco Schettino, ancien capitaine du navire de croisière Costa Concordia, confirmant ainsi le original.
M. Schettino a été jugé coupable du naufrage désastreux du Costa Concordia, dans lequel 32 personnes avaient péri et 157 autres avaient été blessées. L’accident s’était produit de nuit sur l’île de Giglio, sur la côte occidentale de l’Italie, le 13 janvier 2012.
Le juge florentin avait demandé 27 ans de prison pour l’ancien capitaine. Les caméras étaient interdites à l’audience, et M. Schettino lui-même était absent.
Le système judiciaire italien offre trois niveaux de recours aux condamnés avant que la sentence ne devienne définitive. L’accusé comme l’accusation ont tous deux le droit d’en appeler à une cour supérieure.
Le premier procès de M. Schettino, en février 2015, s’était soldé par une à 16 années de prison, après avoir établi que le capitaine avait fait un « choix criminel » en amenant un navire de 290 m de long aussi près de la côte. Le navire avait percuté des rochers avant de se renverser partiellement, avec plus de 4 200 passagers à bord.
L’épave du Costa Concordia a été retirée de l île de Giglio en juillet 2014, et a été remorquée jusqu’au port de Gênes, dans le nord de l’Italie, pour y être démontée. L’opération de récupération a coûté à la compagnie propriétaire du navire la somme sans précédent de 1,5 milliard d’euros (1,67 milliard de dollars américains). Fin