in

Sondage : Juppé large vainqueur, Sarkozy en baisse

, maire de Bordeaux et candidat à la primaire de droite, obtiendrait 42% des voix au premier tour, devant l’ancien , crédité de 28% des intentions de vote, selon un nouveau sondage Kantar-Sofres/OnePoint pour RTL, LCI et publié lundi.

Ce sondage, qui porte sur un échantillon de 8.023 personnes interrogées du 30 septembre au 6 octobre, est publié trois jours avant le premier débat qui aura lieu le 13 octobre entre les sept candidats.
Avec 42% d’intentions de vote dans l’hypothèse où 3,2 millions d’électeurs participeraient à cette primaire, M. Juppé gagne trois points par rapport à la précédente enquête menée du 21 au 26 septembre. Dans le même temps, M. Sarkozy perd cinq points, à 28%.
Concernant le second tour, l’écart se creuse, l’ancien Premier ministre l’emportant avec 62% des suffrages contre 38% pour l’ancien chef de l’Etat, selon le même sondage.
Cette avance se renforce dans l’hypothèse d’une participation de 5,2 millions d’électeurs, avec des intentions de vote de 43% pour M. Juppé contre 26% pour M. Sarkozy au premier tour.
C’est seulement dans la configuration d’une participation de 1,8 million d’électeurs que cet écart diminue. Dans ce cas de figure, l’ancien président obtiendrait alors 32% des suffrages contre 41% pour le maire de Bordeaux. Au second tour, M. Juppé obtiendrait toujours une confortable avance de 57% contre 43%.
Dans les différentes hypothèses, les autres candidats restent en retrait, même si François Fillon reprend trois points, tandis que Bruno Le Maire en perd deux. Ils se retrouvent à égalité, récoltant 11% des intentions de vote. se stabilise à 4%, tandis que et Jean-Frédéric Poisson se trouvent à 2% d’intentions de vote chacun.
Ces résultats paraissent au moment où les tensions sont de plus en plus grandes autour de ces primaires ouvertes. M. Sarkozy s’en prend au fait que des électeurs de gauche auraient l’intention de voter pour M. Juppé, ce dernier rétorquant que « la seule chance de Nicolas Sarkozy de gagner, c’est de remporter les voix de l’extrême-droite ».
Cependant, malgré ces critiques à l’égard du maire de Bordeaux, les intentions de vote des sympathisants (LR) en faveur de M. Juppé augmentent de deux points, à 32%. Il y a donc un net transfert de voix de M.Sarkozy (40%, -5) vers M. Juppé dans le noyau dur de l’électorat de la primaire pourtant favorable à l’ancien président. Fin

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Chine encourage les fusions et la réorganisation des entreprises

Citation Nelson Mandela : « Un homme en chemin vers un objectif »