in

Elections communales 2016 : le chèque d’IBK aux candidates

ibrahim-boubacar-keita-femmes-mali

Un chèque d’un montant de 300 millions de FCFA du président malin Ibrahim Boubacar Keita pour soutenir les candidates aux élections communales 2016 au .

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a offert jeudi 300 millions de FCFA aux femmes candidates aux élections communales du 20 novembre prochain afin de les aider dans leurs efforts électoraux.

Les femmes ont besoin de respect mais pas de pitié.

Une démarche ni « politicienne, ni démagogique »

Le président malien a déclaré espérer que cette aide permettra une plus grande présence des femmes dans les conseils communaux et une amélioration de la gestion de ces instances.Il a affirmé que sa considération à l’endroit des femmes « n’est pas politicienne, ni démagogique, c’est culturel ». Selon lui, « les femmes ont besoin de respect mais pas de pitié ».

, maire de la commune urbaine de et la vice-présidente du Caucus des femmes élues locales, a souligné que c’est la première fois dans l’histoire du Mali que les femmes candidates reçoivent une aide pour des élections de la part du chef de l’Etat et qu’elles ont toutes été reçues « sans égard à leur appartenance politique ».

C’est un geste manifeste de l’engagement du président malien de faire la promotion de la femme non pas un rêve mais une réalité.Oumou Sall Seck.

Une loi sur la promotion du genre, promulguée le 18 décembre en 2015

Pour la ministre malienne de la promotion de la femme, , ce soutien aux femmes candidates, « est un signe fort de l’attachement indéfectible du président malien à la construction et au renforcement de la démocratie malienne ». Cette volonté politique du président malien « a été renforcée » à travers l’adoption d’une loi sur la promotion du genre, promulguée le 18 décembre en 2015, instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions électives et nominatives, a-t-elle dit.

Avec cette nouvelle loi, le nombre de femmes conseillères municipales passera de 927 à 3 391 soit environ 31%. Pour les législatives de 2018, il est attendu que le taux des femmes députés passera de 9,25% à de 25%, a indiqué la ministre.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ouattara-conseil-ministre-bakayoko

Elections législatives Côte d’Ivoire 2016 : voici la date

Revue de la presse française