in

La France dit rester à la disposition des autorités égyptiennes à propos de l’enquête de l’accident du vol Egyptair MS804

, 15 décembre (Xinhua) — Le minitère français des Affaires étrangères a déclaré jeudi que la reste à la disposition des autorités égyptiennes comptétentes pour contribuer à l’enquête de l’accident du vol MS804, qui s’est écrasé le 19 mai dernier alors q’uil reliait au avec 66 personnes à bord.
« Le ministère égyptien de l’ civile vient de communiquer au sujet d’un rapport de la commission d’enquête mise en place à la suite de l’accident du vol Egyptair MS804. L’enquête va se poursuivre afin de déterminer les causes exactes de la disparition de ce vol », a indiqué le porte-parole du Quai d’Orsay .
« La France reste, comme elle l’est depuis ce tragique accident, à la disposition des autorités égyptiennes compétentes pour contribuer à cette enquête, y compris au moyen de ses experts », a souligné le porte-parole.
« La France entend que la transmission de ce rapport au Parquet général égyptien ouvre le plus rapidement possible la voie à la restitution des dépouilles des victimes aux familles. C’est le voeu que le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, , a exprimé à plusieurs reprises auprès de son homologue égyptien,  », a-t-il ajouté.
Le vol MS804 d’EgyptAir, un Airbus A320, a disparu des écrans radars le 19 mai alors qu’il reliait Paris au Caire avec 66 personnes à bord, dont 30 Eyptiens et 15 Français. Un peu plus tard, l’armée égyptienne a annoncé la d’effets personnels de passagers et de débris de l’appareil en mer Méditérranée, à 290km au nord de la ville côtière d’Alexandrie. Fin

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’évacuation des rebelles d’Alep se poursuivra pendant la nuit, selon la télévision d’Etat syrienne

G8 2007 – Comment Poutine a insulté et menacé Sarkozy